Culture et tourisme

 

 Engagés, dans l’élargissement de notre offre touristique, le mouvement veut un tourisme de qualité sur 4 saisons, à travers le sport, le spirituel, la biodiversité du pays catalan permet l’écotourisme, le culinaire, le brassicole mais surtout l’œnotourisme, avec comme proposition phare, la création d’un musée des vins catalans !

L’œnotourisme 

Nous voulons faire la promotion de la viticulture par un musée des vins et par la création d’une vraie route des vins dans le département. Rappelons que le vin est un pilier de notre économie et également ce qui façonne nos paysages et notre identité. Cela permettra un tourisme fonctionnant à l’année.

 

Le brassicole

En France, c’est un secteur en pleine croissance, nous sommes le second producteur de bière du monde avec pas moins de 800 brasseries sur le territoire national. Le département à une carte à jouer notamment parce que nous comptons plus de 80 références et des distinctions tel que le titre de Meilleur Bière Du Monde à travers Cap d’Ona, ou d’autres prix nationaux avec la Canya. 

 

Un clip promotionnel du Pays Catalan :

Une campagne de séduction pour attirer des touristes en priorité, mais aussi des entreprises, et pourquoi pas des courts et longs métrages. En effet, L’Occitanie, mais surtout l’Hérault, sont désormais une destination privilégiée pour le tournage de films. Une action qui permettra d’accroître la visibilité du territoire, de prolonger la saison et donc les emplois. Nous ne manquons pas de réalisateurs, capables de sublimer le Pays Catalan, Cyril Tricot, en est le meilleur exemple. 

 

Perpignan, capitale méditerranéenne du trompe l’œil

La plus grande ville du Roussillon, a de nombreux charmes architecturaux, faisant de la commune, un véritable musée à ciel ouvert (styles art déco, gothique…). Saint-Matthieu pourrait être pilote pour accueillir l’imagination de nos artistes, car les rues extrêmement petites, se prêtent au jeu. Ce serait une occasion de redonner de l’attractivité et de la gaieté au centre ancien et pourquoi pas de créer de véritables circuits touristiques.