À quand un projet « Perpiculteurs » ?

Paris a fait le choix de la végétalisation des murs, des façades, des toits… Mais aussi le développement de l’agriculture urbaine.
Les avantages d’un tel projet sont nombreux, comme l’indépendance alimentaire pour des communes inférieures à 200.000 habitants, (Albi en est le meilleur exemple) et de la cohésion sociale entre les citoyens.

#Agissons! pour l’indépendance alimentaire du Pays Catalan!